mercredi, octobre 19, 2005

Financement des élections en Haïti

Vous le savez peut-être le gouvernement haïtien n'a pas investi un seul centime dans les élections qui se préparent. Certains diront qu'il n'en a pas les moyens moi je dirai que ce n'est pas pour lui une priorité. Je dirai aussi, pensez-y un instant, l'international devra-t-il à l'avenir financer toutes les prochaines élections qui auront lieu dans le pays?

Il est évident que le pays n'aura pas dans un proche avenir les moyens qui lui manquent maintenant pour organiser des élections. Croyez-vous vraiment que dans deux ou cinq ou dix ans nous auront ces moyens? Tous ces millions de dollars dépensés vous croyez que nous les aurons. Certes, si tout se passe bien (!), les élections devraient coûter moins chers à l'avenir oui mais je crois bien que ce "moins cher" sera toujours de l'ordre de quelques millions au moins. Pensez à tout le matériel informatique nécessaire à l'inscription et au vote (qui aura sans doute vite fait de disparaître entre deux scrutins, ceci est aussi valable pour les panneaux solaires, batteries etc...), aux sources d'alimentations là où l'électricité manque (c'est-à-dire presque partout) L'Etat haïtien sera-t-il prêt à abandonner d'autres causes (!) pour financer la démocratie? Je suppose qu'ils pourront toujours demander un prêt...

Je vous laisse avec une question: Pourquoi les lavalassiens sont les seuls à demander le départ de l'équipe de transition? (à noter qu'ils le font moins souvent ces jours-ci).


Tag Technorati:

2 commentaires:

Jean-Sébastien Duvilaire a dit…

sa toujou fè'm plezi jwenn yon lot Ayisyen ki pran swen eksprime opinyon'l.
Pou'm reponn kesyon'w lan: wi, m'ap toujou kontinye ekri refleksyon'm sou Ayiti, ak sou de lot bagay tou.
Nan semèn nan, m'ap poste yon ti mesaj pou'm bay opinyon'm sou denye kesyon ou poze nan teks ou a ki rele "Financement des elections en Haiti".
Respè!
babbas.blogspot.com

yon ayisyen a dit…

Se sa Babbas.
Il faut bien continuer à écrire sur Haïti, à défaut d'en faire plus.
M'ap tann pou'm wè opinyon pa ou sou kestyon eleksyon yo.